ADN 850 PMT - copie

Si IPR est bien la nouvelle PMT, en ce que ses codes sont les prémisses de ceux qui permettent IPR, il y a néanmoins une précision à apporter à cette affirmation. Mon intuition a été d'ailleurs confirmée par Joël Ducatillon.
Pour saisir, on peut faire l'analogie entre le rapport qu'à la FAA et la PMT et l'IPR (la super FAA actuelle) et la PMT. (pour rappel la FAA (Fire Axe Activation) est une déclinaison de la PMT qui permet de casser des noyaux plus durs de nos mémoires, lorsque dans certaines occasions spéciales, la PMT peine à les dissoudre par transmutation).

Avec son feu radical, IPR fait beaucoup de choses pour nous remettre dans la situation originelle de la Chambre Initiale, mais en ce qui concerne la destruction et le cassage de nos blocages mémoriels, il faut préciser que ce feu destructeur ne permet pas spécialement la transmutation des "débris" laissés dans l'Aura.
Cette entreprise devrait se faire naturellement, par une bonne "digestion" de ce qui a été brisé, de préférence aidée par des pratiques spirituelles usant du feu violet de transmutation : Flamme Violette, connexion au Maître CVV… Mais même avec ça, le travail est long et ardu tant ce qui est cassé est important et notre temps de pratique spirituelle souvent trop peu important et superficiel. En conséquence, à force de séances, on peut se retrouver quelque peu congestionné, bien que déjà libéré de bien des limitations.

A la manière d'une planète ayant explosé et laissant dans l'espace des astéroïdes témoignant de son ancienne présence, les débris résultants d'IPR sont encore souvent longtemps présents dans l'aura. Avec IPR, la libération s'effectue immanquablement et on ne peut manquer d'en ressentir les effets, mais il faut penser à soulager le système de ces résidus. Certains, plus sensibles énergétiquement, l'ont d'ailleurs constaté, au point d'affirmer qu'il manquait un "quelque chose" pour finaliser le processus.

Pratiquant ardemment avec le Maître CVV et son processus de transmutation, j'avais la chance de ne pas subir (ou ressentir) ce désagrément. Mais mon intuition m'a conduit à faire une PMT pour bien conscientiser mon intuition et comprendre la pertinence de repasser parfois par la PMT pour "aspirer" et transmuter ces reliquats encore présents en nous - la fréquence de cette nécessaire alternance étant à votre guise.
Et effectivement, le sentiment post-séance confirme cette constatation. La transmutation qui court juste après, le ressenti d'une certaine légèreté et l'évolution intérieure qui s'en suivent sont assez facilement observables (du moins par moi).


En Synthèse

S.P.

 

 

Enregistrer

Enregistrer